top of page
Anciens articles
Rechercher

OCMACS : OPTIQUE FERRER – KRYS A PRADES

Toujours en recherche de valorisation du métier d’opticien, Françoise Ferrer du magasin d‘optique Krys fabrique depuis plus de 7 ans des montures sur mesure dans son atelier à Prades.


Au lycée, Françoise est séduite par le travail sur l’optique durant les heures de mathématiques. Ses professeurs ne la voient pas intégrer cette filière, mais tenace, elle décide de faire un stage chez l’opticien du coin pour avoir la vision du professionnel qui lui confirme au bout d’une semaine qu’elle est faite pour ça ! Ni une, ni deux, Françoise part faire ses études à Morez, capitale de la lunetterie française, où elle y apprend entre autres à fabriquer des lunettes puisque « pour les réparer, il faut savoir les fabriquer ».


Son CAP en poche, elle revient en terre natal, à Argeles-sur-Mer, où elle commence sa vie professionnelle chez l’opticien qui l’avait poussée quelques années plus tôt. L’envie d’ouvrir sa propre boutique arrive très vite, elle passe son BTS par correspondance mais les opportunités sont rares en plaine. On lui parle alors de Prades et lorsqu’elle vient visiter avec son compagnon Maxime également opticien et rencontré durant ses études, c’est le coup de cœur ! Ils sont dans un premier temps salariés du magasin d’optique Baroudel - Krys à Prades puis reprennent la boutique en 2005.



Après une dizaine d’années dans ce local situé rue du Palais de Justice, Françoise et Maxime s’installent dans Place de Catalogne et ce changement vient avec l’envie de mettre en avant le savoir-faire de la profession et ainsi d’apporter un service supplémentaire : la conception et la fabrication de montures sur mesure.



DIMITIRI ET LA CONCEPTION DE MONTURES SUR MESURE


Une première machine de fabrication fait alors son apparition dans la boutique, en partie financée par des subventions publiques. C’est le début des montures sur mesure, personnalisables, entièrement conçues et fabriquées au sein de l’atelier.





Mais l’arrivée de Dimitri dans l’équipe fait évoluer les choses encore plus vite puisque, doté d’un BTS Conception Informatique puis d’un BTS Opticien Lunetier, il devient le spécialiste de la conception et la fabrication des montures sur mesure. La demande grandissante, ils font le choix d’investir dans un outil plus performant, plus rapide et plus précis. Cette fraiseuse de fabrication française, spécialement dimensionnée pour une utilisation en lunetterie, dispose de la même technologie que les machines ID CNC Pro et garantit un excellent rapport qualité / performance / prix. Elle permet d'effectuer différents travaux d'usinage, de perçage, de gravure, de contour, de 3D, etc, dans différents matériaux.


Elle permet de déforcer les montures en acétate, bois ou encore en corne, de percer et noyer les charnières, graver et détourer face et branches, et de réaliser des marqueteries ou autres décors en face avant de faces et branches grâce à son module de retournement spécialement étudié pour garantir un repositionnement parfait et sans réglage sur la zone de découpe.





Par ailleurs, couplé à cette machine, un logiciel 3D permet de réaliser une infinité de montures sur mesure. Parfaitement adapté pour ce type de conception, le logiciel propose plusieurs options pour dessiner et prendre les mesures (conception du design à partir de zéro, ou reproduction d’une forme depuis des dessins pré-enregistrés).


Courant 2022, Françoise dépose donc un dossier de financement dans le cadre de l’OCMACS pour financer l’acquisition de cette machine et ce logiciel pour la conception et la fabrication de montures sur mesure, représentant près de 12 000 € d’investissement. Sa demande de subvention porte sur une somme de 3591.60 € soit 30% de l’investissement, montant accordé suite au vote du conseil communautaire du 1er décembre 2022 afin de participer au développement économique du territoire.


 

L’OCMACS, Opération Collective de Modernisation de l’Artisanat, du Commerce et des Services, est un dispositif qui a pour objectif général, d’accompagner les évolutions du commerce, de l’artisanat et des services sur le territoire de la Communauté de Communes Conflent Canigó, en cohérence notamment avec le zonage des aides européennes Leader.


Les actions prioritairement financées, sont celles en lien direct avec les objectifs que se fixent la Communauté de Communes Conflent Canigó et qui sont :

  • Soutenir les investissements des entreprises pour qu’elles s’adaptent aux mutations économiques,

  • Apporter aux professionnels une plus-value en termes d’amélioration de l’offre commerciale, d’accessibilité, de sécurité, de requalification de leur outil de travail, et d’amélioration de la performance énergétique de leurs locaux d’activité,

  • Soutenir la diversification d’activités, l’accès à une meilleure rentabilité.

La CCI, la CMA et la Communauté de Communes Conflent Canigó travaillent donc de concert pour pouvoir aider aux mieux les entreprises du territoire à monter des projets solides et ayant pour objectif le développement de l’activité économique.

 

DES LUNETTES MADE IN PRADES : SAVOIR, SAVOIR-FAIRE ET ARTISANAT


L’opticien n’est pas juste un vendeur de lunettes, c’est avant tout un artisan. Il est à la fois ingénieux, manuel et visagiste pour offrir la meilleure expérience au client qui vient chercher une paire de lunettes qui fera partie intégrante de sa personnalité.


Et c’est dans cette même logique que la conception et la fabrication de ces lunettes sont faites grâce à ce trio machine, logiciel & spécialiste. L’opticien va dans un premier temps dessiner à l’écran une paire de lunettes, superposée sur le visage du client, puis les différents modèles y seront insérés pour que le client puisse bien visualiser les motifs et les couleurs.


Une fois le design et les caractéristiques techniques définis (ex : emplacement des pièces métalliques dans les branches), c’est la machine qui commence à travailler sur la plaque d’acétate de cellulose (dans la plupart du temps, mais aussi dans la corne).




Une fois la monture découpée, c’est l’homme qui prend le relai pour façonner au mieux la lunette … tel un artisan dans son atelier. La dernière étape, c’est le polissage grâce à trois cycles de ponçage de 24h dans des tambours rotatifs différents, avec des buchettes en plastiques, des buchettes en buis et les dernières, des buchettes en buis encore plus petites. Un peu de pâte abrasive dans chacun des tambours et 72h plus tard, les montures sont brillantes et prêtes à recevoir leurs verres avant leur nouvelle vie au bout du nez des Conflentois!





Petit bonus :

  • Les plaques d’acétate de cellulose et les éléments métalliques des montures proviennent de la région d’Oyonax,

  • Les verres Krys sont fabriqués en France.



Opticiens Ferrer - Krys

1 Place Catalogne,

66500 Prades

04 68 96 23 14


bottom of page