Coups de cœur

Livres

Nouveautés adultes automne 2019

 

En cette rentrée littéraire 2019, voici les romans que la médiathèque intercommunale de Prades vous propose : Une partie de badminton d’Olivier Adam, La maison d’Emma Becker, Nous étions nés pour être heureux de Lionel Duroy, Les choses humaines de Karine Tuil, La mer à l’envers de Marie Darrieussecq, Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon de Jean-Paul Dubois, Le cœur de l’Angleterre de Jonathan Coe…

 

Coup de cœur adultes

La mer à l’envers de Marie Darrieussecq éd.P.O.

 

Rien ne destinait Rose, parisienne qui prépare son déménagement pour le pays Basque, à rencontrer Younès qui a fui le Niger pour tenter de gagner l’Angleterre. Tout part d’une croisière un peu absurde en Méditerranée. Rose et ses deux enfants, Emma et Gabriel, profitent du voyage qu’on leur a offert. 

Une nuit, entre l’Italie et la Libye, le bateau d’agrément croise la route d’une embarcation de fortune qui appelle à l’aide. Une centaine de migrants qui manquent de se noyer et que le bateau de croisière recueille en attendant les garde-côtes italiens.

 

 Cette nuit-là, poussée par la curiosité et l’émotion, Rose descend sur le pont inférieur où sont installés ces exilés. Un jeune homme retient son attention, Younès. Il lui réclame un téléphone et Rose se surprend à obtempérer.

 

 Elle lui offre celui de son fils Gabriel. Les gardecôtes italiens emportent les migrants sur le continent. Gabriel, désespéré, cherche alors son téléphone partout, et verra en tentant de le géolocaliser qu’il s’éloigne du bateau. Younès l’a emporté avec lui, dans son périple au-delà des frontières. Rose et les enfants rentrent à Paris.

Le fil désormais invisible des téléphones réunit Rose, Younès, ses enfants, son mari, avec les coupures qui vont avec, et quelques fantômes qui chuchotent sur la ligne… Rose, psychologue et thérapeute, a aussi des pouvoirs mystérieux. Ce n’est qu’une fois installée dans la ville de Clèves, au pays basque, qu’elle aura le courage ou la folie d’aller chercher Younès, jusqu’à Calais où il l’attend, très affaibli. Toute la petite famille apprend alors à vivre avec lui. Younès finira par réaliser son rêve : rejoindre l’Angleterre. Mais qui parviendra à faire de sa vie chaotique une aventure voulue et accomplie ?

Pour tous : " Cavale ça veut dire s’échapper " de Cali (éd. du cherche midi)

« Un instant, j’ai voulu vous suivre, vous voir, respirer ce que j’aurais dû respirer. Mais je suis resté sur la pente. Et j’ai pleuré, pas fort non, mais ruisselant à l’intérieur.
J’entendais des gouttes tomber de très haut, une à une, au fond de mes entrailles déchiquetées. Mon ventre pleurait et mon cœur hurlait, comme quand un cœur hurle à la fin du tout.
Est-ce qu’on meurt d’amour ? »

Dans Cavale ça veut dire s'échapper, nous retrouvons Bruno, à l'aube de l'âge adulte, en pleine adolescence.


Bruno est toujours entouré de sa bande d'amis. Il grandit, se découvre, joue avec les frontières de l'amitié, se prend les pieds dans le tapis de l'amour, devient un jeune homme...
Bruno et ses amis montent un groupe... et quel nom de scène ! La musique... salvatrice... échappatoire... libératrice...mais au fond de lui, Bruno reste ce petit garçon orphelin de sa maman qui vit continuellement avec cette perte de l'abandon...

Un beau roman aussi sensible et touchant que le premier.

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • YouTube
  • Instagram

Siège de la Communauté de Communes Conflent Canigó

Château Pams - Route de Ria - 66500 PRADES

04 68 05 05 13  -  contact@conflentcanigo.fr

Horaires d'ouverture :

Du lundi au vendredi de 08h30-12h / 14h-17h30

© 2015 Communauté de Communes Conflent Canigó

Gestion du site et aide à la mise à jour agence Yomedia

Mises à jour du site Communauté de Communes Conflent Canigó