Thuès-entre-Valls

Ses habitants sont appelés les Thuésiens

 

Situation : Conflent, sur la rive droite de la Têt

Population : 36 hab

Superficie : 20,41 km²

Densité de population : 1,8  hab./km2


Jours et Horaires d'ouverture au public : Mardi à Vendredi de 14h à 18h

 

Adresse : 3 rue de la Soulane 66360 Thuès entre Valls
Tel : 04 68 97 06 96
Email : mairie.-thues-entre-valls@wanadoo.fr
 

Maire : Jean-Jacques ROUCH

Communes limitrophes: Nyer à l'Est, Canaveilles au Nord-Est, Ayguatébia-Talau au

Nord-Ouest, Fontpédrouse au Sud-Ouest et Mantet au Sud-Est.

 

Environnement: A proximité immédiate se trouvent les réserves naturelles de Nyer,

de Mantet, de Py, de Jujols de la Vallée d'Eyne ; par ailleurs, par le village, on accède aux Gorges de la Carança, affluent de la Têt.

Thuès-entre-Valls est un village situé au départ de la vallée de la Carença, entre Olette et Fontpédrouse.

Entre la fin du VIIIe et le début du IXe siècle se met en place la Marche d'Espagne après les victoires des Francs Carolingiens sur les Sarrasins: la région est divisée en territoires administrés par des seigneurs Francs ou par des abbayes.

Vers 840 est créée l'abbaye de Saint-André d'Eixalada, par la suite détruite par une crue de la Têt et repliée à quelques lieues de là dans l'Abbaye Saint-Michel de Cuxa.

 

En lien avec l'abbaye s'érigent plusieurs hameaux dans la vallée de la Têt et en bordure de la Via Confluentana, notamment Saint Romain, Thuès, Trèsballs. et le mas de l'Albaret. Un document datant de 952 atteste ces lieux comme étant possessions de l'Abbaye Saint-Michel de Cuxa.
Thuès, situé proche de la Têt, à l'origine s'appelait Toui-Oedes. L'église de sa paroisse est placée sous le patronnage de Saint Génis.

Trèsballs, situé plus au sud et plus haut dans la vallée de la Carança, à la jonction de trois vallons, s'appelait Très Valls. L'église de sa paroisse est placée sous le patronnage de Saint André.
Le mas d'Albaret regroupant plusieurs familles dans la forêt de Campilles plus loin dans la vallée de la Carança disparaît assez rapidement aux cours du XIIe ou XIIIe siècle.
Thuès se développe ensuite durant le XIIe siècle en absorbant le hameau de Saint Romain. Au XIVe siècle, le roi de Majorque a des droits sur la forêt de Thuès : Pierre IV engage à des particuliers de Barcelone le bois de la Carença et les revenus qu'il perçoit du moulin de sa forêt.
En 1399, Grimaud de Banyuls, abbé de Cuxa, inféode à Pons Descatllar une forge sise à Thuès avec les droits de charbonner dans les bois de son territoire. En novembre 1440 conjointement avec le roi d'Aragon, co-seigneur de Thuès, il lui confirme la possession des bois de la Carença avec faculté d'y installer une scierie de planches. Thuès est alors une copropriété royale partagée avec l'Abbaye Saint-Michel de Cuxa.
La forge de Thuès est cédée plus tard à un certain Bertran de Catlla puis revendue le 4 octobre 1577 à don Thomas de Banyuls. Cette forge, dont la propriété reste à la famille de Banyuls jusqu'à la Révolution est une des plus importantes de la région.

 

La famille de Banyuls en plus des forges de Thuès possède une masade à Trèsballs, le moulin banal de Thuès, des prairies, ainsi qu'un droit d'usage pour exploiter les forêts de Thuès afin d'alimenter les forges en charbon de bois.

Au XVIe siècle, le village de Thuès fusionne avec celui de Trèsballs pour donner Thuès-Treballs qui deviendra par la suite Thuès-entre-Valls.

 

En 1737 le hameau de Trèsballs comporte huit maisons, une église et ne compte plus que deux familles d'agriculteurs. Sont mentionnés à cette époque le ravin de la tour, prouvant que le hameau était fortifié, celui de l'église, les lieux-dits "als meners" et "al pla de la cella". Par ailleurs les habitants avaient construit un aqueduc pour amener l'eau de la fontaine "del ciré" (des cerisiers) au coeur du village.
Durant le XVIIIe siècle l'isolement de Trèsballs força les habitants à se rabattre sur Thuès, plus proche des voies de circulation.

Les ruines de la chapelle Saint Jean anciennement église Saint André sont toujours visibles. La chapelle est à nef unique, sous une voûte en berceau brisé, a une abside semi-circulaire et un clocher tour carré. Durant la Révolution sont déclarés Bien National tous les biens de l’Abbaye Saint-Michel de Cuxa. Raymond de Banyuls, marquis de Montferré ayant émigré en 1791, sa famille est spoliée en 1794. En 1817, il obtient néanmoins que la montagne en partie boisée dite des gorges de Quérança, d'une étendue de 300 hectares, lui soit restituée, mais la commune de Thuès réclame alors un droit de propriété sur toutes les forêts. Un arrêt de la cours royale du 1er août 1834 se prononce en faveur de l'Etat contre la municipalité et contre le marquis de Montferrer (décédé entretemps en 1833), ne leur accordant qu'un simple droit de d'usage.
Un jugement du 17 juillet 1837 déboute la commune de Souanyas de ses prétentions sur les mêmes montagnes, ne lui reconnaissant également que le droit d'usage.

 

La paroisse de Thuès comprenait également le petit village de Llar. Après la Révolution, elle s'élargit à Canaveilles.

L’église de Thuès, patronnée par saint Génis, est à nef unique, surmontée d'une voûte en berceau. Son abside était autrefois semi-circulaire mais au XIIIe siècle on le tronqua pour le rendre plat, tel qu'il est aujourd'hui. Une deuxième vague de travaux apporte une seconde nef séparée de la nef initiale par deux arcatures reposants sur un pilier massif. À cette occasion on y peignit de nombreux décors dont il reste quelques traces aujourd'hui.
 

Toponymie

 

En catalan, le nom de la commune est Toès i Entrevalls

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • YouTube
  • Instagram

Siège de la Communauté de Communes Conflent Canigó

Château Pams - Route de Ria - 66500 PRADES

04 68 05 05 13  -  contact@conflentcanigo.fr

Horaires d'ouverture :

Du lundi au vendredi de 08h30-12h / 14h-17h30

© 2015 Communauté de Communes Conflent Canigó

Gestion du site et aide à la mise à jour agence Yomedia

Mises à jour du site Communauté de Communes Conflent Canigó