Oreilla

Ses habitants sont appelés les Oreillanais ou les Orelluts.

 

Population : 15 hab

 

Superficie : 16,03 km2

 

Densité de population : 0,94 hab./km2

 


Jours et Horaires d'ouverture au public : Jeudi de 16h à 18h30

Adresse : Le Village 66360 Oreilla
Tel : 04 68 97 07 98

 

Maire : Sauveur CRISTOFOL

Lorsque apparaît Oreilla dans l'histoire, son territoire portait sur l'ensemble de la montagne sur laquelle le village est adossé. Or des hameaux s'étaient spontanément créés tout autour de cette montagne. C'est ainsi qu'Oreilla avaient cinq hameaux : Guixa, Tourol et Bordull à l'Ouest, Celra et Océnias au Nord.

 

Les divers documents concernant Oreilla l'orthographient différemment : "Locus de Aureliano", "Aurella" par exemple.

Les toutes premières informations que l'on a sur ce lieu date du 20 juin 1019. La comtesse de Cerdagne Guisla, dans son testament, indique les limites du village : A l'Est, la rivière d'Evol, au midi les champs d'Erola (Canaveilles), à l'Ouest la Coma Vinya, au Nord les hauteurs de la Clariana. Par ce testament, la comtesse cédait la seigneurie d'Oreilla et ses dépendances à l'abbaye de St Martin du Canigou. Elle se gardait toutefois les hautes et moyennes justices. Un deuxième acte daté du 11 novembre 1020 précise ces frontières.

 

Ensuite on retrouve Oreilla au XIVe siècle, alors une possession du vicomte d'Evol. Dans un soucis d'efficacité, le vicomte avait décidé de faire communiquer ses deux châteaux : Celui d'Evol et celui de La Bastide (construit à partir de 1342). Pour ça il fit bâtir une tour à Oreilla, près d'Olette, sur les hauteurs. On parlera désormais de la tour d'Oreilla.

Par la suite c'est l'abbaye de St Martin du Canigou qui acquit les droits de justice et militaire sur Oreilla. L'abbaye avait également un moyen de communication entre Oreilla et elle : la tour de Goa.

 

Les habitants d'Oreilla obtiennent au XVIe siècle l'inféodation de la montagne de Bordull, dont l'acte est daté du 20 mai 1532. Il fut donné par l'abbé de St Martin du Canigou, Jacques Sirach, seigneur des lieux de Aureliano (Oreilla) et de Salrano (Celra), de Guissano (Guixa) et de Bordoll (Bordull).

Peu à peu, les hameaux d'Océnias et de Bordull disparaissent, trop peu peuplés. Les habitants d'Oreilla prétendirent aux droits des hameaux pour eux mêmes, d'où la naissance d'un conflit entre ce village et les communautés d'Ayguatébia et de Sansa. Le 2 germinal de l'an IV, le juge de paix du canton d'Olette reconnut aux habitants d'Oreilla la possession d'une portion du territoire de Railleu appelé le bac de Bordull, mais il fut reconnu peu après que ce droit n'était pas fondé.

 

A une époque plus récente, en 1817 le canal d'irrigation du village fut creusé, apportant l'eau nécessaire à la culture agricole.

Paroisse d'Oreilla

 

L'église d'Oreilla était consacrée à Ste Marie. Citée dès 1070, on la retrouve en 1435 en tant que dépendance de la juridiction spirituelle de Ste Cécile, une autre église située un peu plus haut en altitude sur le flanc de la colline. Ste Cécile était desservie par un curé qui avait juridiction sur Ste Marie d'Oreilla, Ste Colombe de Bordull et sur tous les habitants des environs. Architecturellement elle est de style roman catalan, mais elle est trop englobée dans les constructions récentes pour que l'on puisse en retrouver des traces exploitables. Elle contient toutefois un antépendium.

Mais la population déclinant, la paroisse de Celra fut annexé à celle d'Evol. Il fallut attendre 1559 pour que le curé d'Evol fasse une demande d'autorisation de baptiser à Ste Marie d'Oreilla, ce qui lui fut accordé. Dès lors elle fut reconnue église paroissiale, et elle l'est toujours de nos jours. A cette occasion, on fit creuser dans les murs une petite chapelle. L'église fut rénovée et agrandie en 1878.

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • YouTube
  • Instagram

Siège de la Communauté de Communes Conflent Canigó

Château Pams - Route de Ria - 66500 PRADES

04 68 05 05 13  -  contact@conflentcanigo.fr

Horaires d'ouverture :

Du lundi au vendredi de 08h30-12h / 14h-17h30

© 2015 Communauté de Communes Conflent Canigó

Gestion du site et aide à la mise à jour agence Yomedia

Mises à jour du site Communauté de Communes Conflent Canigó